WordPerfect 8 POUR LINUX  

L'arrivée en force des grands éditeurs commerciaux dans le monde Linux est un phénomène qui tend à s'amplifier. Après Netscape, Oracle (récemment), et consorts, Corel fait partie de cette mouvance d'éditeurs, qui, par leur intérêt, permettra à notre plate-forme préférée d'atteindre enfin la notoriété qui devrait être la sienne auprès du grand public. Nous ne pouvons qu'encourager de telles initiatives.

Linux Mag a donc testé pour vous la nouvelle mouture du traitement de texte Corel sous Linux. La version testée n'est qu'une pré-release en anglais. Malgré quelques problèmes dus au stade expérimental du soft (dixit les développeurs), XWP8 n'aura strictement rien à envier à ses concurrents, qu'ils soient sous Windows ou sous Linux.

PREMIERES IMPRESSIONS

Dès le premier contact, c'est le gain de vitesse par rapport à la version précédente qui saute aux yeux. Il semblerait qu'un gros effort ait été fait de ce coté. Au premier démarrage, on constate également la richesse du traitement de texte. Autre grand avantage, le format des fichiers entre la version 7 et 8 reste inchangé. De ce fait, aucun filtre n'est nécessaire pour vos anciens fichiers.
Dans son utilisation, WP8 fait la différence. Une fonctionnalité appelé „shadow cursorš permet de placer du texte où bon vous semble en vous acquitant de l'insertion de lignes blanches.
Ultime essai de conversion, l'ouverture d'un fichier MS Word 97. Résultat, aucun problème, le filtre remplit parfaitement son rôle et donne le résultat escompté.

CARACTERISTIQUES

WordPerfect 8 pour Linux propose bon nombre de fonctionnalités intéressantes :
- Le format de fichier est inchangé. Entre les plate-formes Linux, Unix, Windows 3.x, Windows 95/98 et NT, les formats sont les mêmes. Cela élimine bon nombre de problèmes dans l'échange de documents.
- Près de 40 filtres vous permettent d'échanger des données avec traitements des textes étrangers.
- Le correcteur orthographique fonctionne en mode interactif et vous soulignera automatiquement les mot inconnus de son dictionnaire. Dans la mesure du possible, il corrigera automatiquement toutes les erreurs de frappe. Bien sûr, le dictionnaire peut être complété et mis à jour.
- La barre d'outils peut être personnalisée à souhaits. Il est possible d'ajouter et de supprimer des boutons dans cette barre en quelques clics de souris.
- Un assistant vous permettra de créer pas à pas des documents tels que calendriers, carnets d'adresse, dépliants, etc. Cet assistant s'appelle PerfectExpert.
- Suivant la grande mode de la publication sur Internet, l'Internet Publisher permet de créer facilement des pages HTML.
- Dernier point important, le correcteur grammatical intégré fonctionne relativement bien, mais ne propose malheureusement que rarement des corrections.

LA VERSION FINALE

Comme nous l'avons déjà dit, la version testée ici n'est qu'une pre-release. Les informations concernant la version définitive sont encore plus réjouissantes. La Corel WordPerfect Personal Edition sera disponible dans pas moins de dix langues différentes parmi lesquelles, bien sûr, le français. La boîte finale contiendra non seulement WordPerfect 8 mais aussi tous les accessoires d'usages : Netscape Navigator, 130 polices de caractères, 5000 cliparts, 200 photos, 187 textures (très utiles pour les fonds de pages Web) et plus de 90 documents types personnalisables  (ExpressDoc).
Le logiciel occupera entre 43 Mo et 87 Mo sur le disque dur. Notre configuration de test était  un Intel Pentium 200 MMX avec 32 Mo de Ram.
 

 


© Copyright 2000 Diamond Editions/Linux magazine France - Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.1 or any later version published by the Free Software Foundation; A copy of the license is included in the section entitled "GNU Free Documentation License".