Les applications dockables - Linux Magazine France No 4

Les applications dockables

C'est avec ce terme que l'on désigne habituellement les applications s'intégrant dans une barre de boutons, comme le Dock de WindowMaker ou le Wharf d'AfterStep. Egalement appelées dockapps, elles permettent d'avoir des informations sur le système ou encore d'exécuter des tâches simples en un clic de souris. Passons en revue quelques unes d'entre elles.

 

WMCDPLAY (Sam Hawker)

Il s'agit d'un lecteur d'audio CD personnalisable à l'aide de fichiers de configuration .art. Ceux-ci définissent l'aspect de l'afficheur à leds informant sur l'état du lecteur CD. La compilation ne pose aucun problème en utilisant la suite de commandes habituelles :

xmkmf, make, strip wmcdplay et make install.

L'intégration de l'icône dans le Dock se fait à la souris comme n'importe quelle application. Les utilisateurs d'AfterStep devrons éditer leur fichier .steprc et ajouter la ligne suivante :

*Wharf wmcdplay nil MaxSwallow "wmcdplay" wmcdplay -a \-position -0-0 &

ASCLOCK (Beat Christen)

Sans doute la plus connue des horloges/éphéméride. Initialement intégrée à Afterstep, Asclock est à présent totalement compatible avec toutes les barres de boutons. La compilation se fait par les commandes ./configure et make. Les indications à l'écran permettent de choisir le design du bouton. L'intégration dans le Wharf se fait de la même manière que Wmcdplay.

WMLOAD (Nic Bernstein, Ryan Land)

Wmload est un moniteur (load monitor) basé sur les informations du pseudo-système de fichiers /proc. Il permet d'avoir en permanence un oeil sur la charge du système. Compilé par les commandes xmkmf et make, il s'installe dans le Dock à la souris après une commande comme :

wmload -led couleur -shape -withdrawn

où couleur est le nom d'une couleur définie dans X (red, green, purple, etc...)

Une ligne du style :

*Wharf wmload nil MaxSwallow "wmload" wmload -led couleur -shape & devra être ajoutée dans .steprc pour le Wharf d'AfterStep

WMMOUNT (Sam Hawker)

Voici un très pratique „monteurš de périphériques. Idéal pour les personnes lassées de taper des commandes mount et umount. Wmmount monte et démonte les unités par un simple clic de souris. Il se base sur le fichier /etc/fstab pour reconnaître les périphériques. Après la compilation par xmkmf et make, vous devrez créer un répertoire /usr/X11R6/lib/X11/wm mount pour y copier les fichiers .XPM fournis. Ensuite, il vous suffira d'invoquer le programme :

awk -f system.wmm ount.awk /etc/fstab > \usr/X11R6/li b/X11/wm mount/system.wmmount

pour créer le fichier de config u ration utilisé par Wmmount. N'oubliez pas de copier l'application dans /usr/local/bin par exemple.

Ajouter une ligne :

*Wharf wmmount nil MaxSwallow "wmmount" wmmount -a -position -0-0 &

dans votre .steprc ou Dockez simplement l'application avec WindowMaker.

WMMIXER (Sam Hawker)

Il s'agit d'un mixer très petit et très pratique pouvant gérer le volume général, le CD audio, le MIDI et la FM.

C'est sans aucun doute le compagnon idéal de Wmcdplay. La partie compilation est classique (xmkmf et make).

L'application s'intègre au Wharf par :

*Wharf wmmixer nil MaxSwallow "wmmixer" wmmixer -a -position -0-0 &

ou se docke directement dans WindowMaker

WMMON (Martijn Pieterse, Antoine Nulle)

Wmmon à l'instar de Wmload est un moniteur système. La principale différence est que Wmmon permet d'avoir beaucoup plus d'informations :

-"stress-mètre" processeur en temps réel

- charge système (comme xload)

- "stress-mètre" des entrées/sorties disques

- charge des entrées/sorties disques

- jauges mémoire vive et swap

- temps écoulé depuis le démarrage du système

Vous vous en seriez douté, tout cela n'entre pas sur une icône de 56 par 56 pixels. Il est donc possible de passer d'un affichage à l'autre par clic de souris, ligne de commande ou automatiquement après une durée définie.

Les cinq options en ligne de commande sont -v pour la version, -h pour l'aide, -i pour le mode E/S disques et enfin, -s pour les informations systèmes.

La compilation se fait pas un simple make. L'intégration au Wharf se fait par :

Wharf wmmon nil MaxSwallow "wmmon" wmmon &

WMTIME (Martijn Pieterse, Antoine Nulle)

Il s'agit d'une bonne alternative à Asclock. Configurable au choix en mode analogique ou numérique, Wmtime reprend le même design que Wmmon, se compile et s'installe de la même manière.

Voilà un bref aperçu des applications dites "dockables". Bien sûr, ce ne sont pas les seules, vous en trouverez davantage sur le site WindowMaker (http://www.windowmaker.org) ou AfterStep (http://www.afterstep.org). Méfiez-vous de ne pas surcharger votre système. En effet, on arrive rapidement à une interface graphique aussi lente au démarrage qu'un certain Win quelque chose 98.

WMEYES

Sans doute l'application dockable la moins utile au monde. Celle-ci affichera une paire d'yeux dont les pupilles suivent les déplacements du pointeur de la souris. L'auteur avoue volontier qu'il s'est déjà demandé un tas de fois pourquoi il avait écrit wmeyes. La compilation se fait par : xmkmf, make et make install. (ou copiez le fichier wmeyes dans /usr/local/bin par exemple).

L'intégration de l'icône dans le Dock se fait à la souris comme n'importe quelle application. Les utilisateurs d'AfterStep devrons éditer leur fichier .steprc et ajouter la ligne suivante :

*Wharf wmeyes nil MaxSwallow "wmeyes" wmeyes -position -0-0 &

WMINET

Cette dockapp vous permettra de tout savoir sur le trafic réseau de votre machine (nfs, ftp, http, utilisateurs, etc...). Pour configurer, compiler et installer Wminet vous devez avoir les privilèges root et procéder comme suit :

Décompresser l'archive :

tar -zxvf wminet-1.0b2.tar.gz

Passer dans le répertoire source et modifier (éventuellement config.h) :

cd wminet.app/wminet

vi config.h

Accessoirement changer le style d'affichage :

rm wminet-master.xpm

ln -s wminet-master-lcd.xpm wminet-master.xpm

Lancer la compilation :

make

Passez en root user pour l'installation :

su root

make install

Ajuster le fichier de configuration selon vos besoins :

vi ~/.wminetrc

Et enfin, lancer l'application :

wminet &

(ou wminet -h pour obtenir de l'aide)

WMSCOPE (John Meacham)

Voici une application bien sympathique qui vous affichera une courbe oscillante en fonction des données reçues par la carte son (par ligne-in ou cdaudio). Bon nombre d'options sont disponibles parmi lesquelles :

- l couleur pour spécifier la couleur de la courbe

- b couleur pour spécifier la couleur du fond

- a facteur pour renseigner sur le facteur d'amplification (exemple 2 = X2)

- d périph. Pour spécifier le périphérique à utiliser (autre que /dev/dsp)

 


© Copyright 2000 Diamond Editions/Linux magazine France. - Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.1or any later version published by the Free Software Foundation; A copy of the license is included in the section entitled "GNU Free Documentation License".