Astuces

Comment configurer une carte graphique intel i740 AGP avec le serveur XBF. (D'après une réponse faite dans un Newsgroupe)

Les expressions régulières

Window Maker et The Gimp

Comment configurer une carte graphique intel i740 AGP avec le serveur XBF. (D'après une réponse faite dans un Newsgroupe)

Installer le package "XBF-i740-glibc-0.9.10-1.i386.rpm" en utilisant la commande :

rpm -ivh XBF-i740-glibc-0.9.10-1.i386.rpm

Vous pouvez télécharger ce fichier sur le site ftp de Red Hat ou sur celui de linux-kheops.

Une fois le package installé, créer un lien en utilisant la ligne de commande suivante :

ln -sf /usr/X11R6/bin/XBF_i740 /etc/X11/X

Vous devez ensuite créer le fichier /etc/X11/XF86Config. Pour cela lancez l'utilitaire Red Hat Xconfigurator en mode expert par : Xconfigurator --expert

- choisissez "Unlisted Card" comme carte graphique,

- validez par OK,

- choisissez "VGA 16" comme serveur graphique,

- validez par OK,

- choisissez votre moniteur ou un moniteur dont les caractéristiques techniques lui sont semblables, (ex : "Hyundai DeluxScan 15G pour un moniteur 15 pouces).

- validez par OK,

- choisissez "Don't Probe",

- choisissez "8 meg" (si votre carte possède 8Mo de mémoire vidéo),

- validez par OK,

- choisissez "No Clocking Setting (recommended),

- validez par OK,

- validez par "Probe".

Vous devez ensuite vous déplacer dans le répertoire /etc/X11 pour éditer le fichier XF86Config. Ajoutez-y ce qui suit, dans la section des cartes graphiques "Graphics device Section" en dessous de la ligne "EndSection" du groupe : "#Any number of graphics device sections many be present" et au dessus de la ligne "# Device configured by Xconfigurator" :

Section "Device"

Identifier "i740"

VideoRam 8192

EndSection

(VideoRam 8192 = 8Mo RAM sur la i740, à modifier en fonction de la capacité de Ram sur votre i740).

Puis remplacer, dans la section des écrans "Screen Sections" à la ligne Driver "svga" (et non accel), la ligne Device "My Video Card" par Device "i740" etc. :

Avant les changements :

Section "Screen"

Driver "svga"

Device "Generic VGA"

#Device "My Video Card"

Monitor "My Monitor"

Subsection "Display"

Depth 8

#Modes "640x480" "800x600"

ViewPort 0 0

Virtual 320 200

#Virtual 800 600

EndSubsection

EndSection

Après les changements :

Section "Screen"

Driver "svga"

#Device "Generic VGA"

Device "i740"

Monitor "My Monitor"

Subsection "Display"

Depth 8

Modes 640x480" "800x600"

ViewPort 0 0

Virtual 800 600

EndSubsection

EndSection

Fermer le fichier XF86Config et sauvegarder les changements.

Taper : "startx" pour lancer Xwindow.

Pour avoir la preuve que votre carte i740 est bien utilisé, quand vous êtes dans XWindow, pressez simultanément les touches : <ALT> + <CTRL> + <BACK SPACE> et regardez en haut de l'écran, vous pourrez constater :

...i740 : 8192 Mb video mem

...i740 : Using hardware cursor

...using XAA (XFree86 Acceleration Architecture)

...etc.

 
Les expressions régulières

J'appelle les expressions régulières les combinaisons de caractère qui permettent principalement de rechercher des fichier à partir de leur nom, mais aussi de les afficher. Cela a donc attrait aux commandes ls, find, mais aussi bien d'autres.

. : correspond à un caractère, quelqu'il soit, sauf le retour chariot

* : n'importe quel nombre d'occurrences du caractère pré cédent l'astérisque

[...] : correspond à un caractère de l'ensemble des caractères spécifiés entre crochets. Si un caractère ^ est présent en première position à l'intérieur des crochets, alors il y a concordance avec n'importe quel caractère sauf le retour chariot et les caractères entre crochets. Un tiret peut être utilisé pour définir un intervalle de caractères.

^ : en première position d'une expression : début de ligne

$ : en dernière position d'une expression : fin de ligne

\{n,m\} : un certain nombre de répétition du caractère qui précède immédiatement.

\{n\} : exactement n occurrences

\{n,\} : au moins n occurrences

\{n,m\} : entre n et m occurrences

\ : protection du caractère qui suit, pour spécifier un méta-caractère comme caractère

+ : une occurrence ou plus de l'expression régulière

? : zéro ou une occurrence de l'expression régulière

| : correspond soit à l'expression qui précède, soit à celle qui suit

() : permet de regrouper des expressions régulières ;

Pour vous aider à comprendre les possibilités voici quelques exemples :

a* : rien, a, aa, aaa, aaaa, ...(nombre infini de a)

a(ab)+ : aab, aabab, aababab, ...

[a-d] : a,b,c,d

[a-c]-[1-3] : a,b,c,1,2,3

^a(1de)+ : une ligne qui commence par a1de ou a1de1de, ...

abde$ : une ligne qui se termine par abde

toto\.txt : toto.txt

ab.d : abad, abbd, abcd, abdd, ...

[1-31]/[1-12]/[0-2000] : une date (1ère méthode)... 11/10/1972

([1-9] | ( [1-2] [0-9] | [ 30 31] ) ) / ( [1-9] | [ 10-12 ] ) / [0-2000] : 2nde méthode ... toujours 11/10/1972

[lL]iberté : liberté, Liberté

[pP]age [12-99] : page 12, Page 12, ..., page 99, Page 99

Barbier Laurent (Spacewalker)

Lbarbier@wanadoo.fr

 
Window Maker et The Gimp

Voici une petite astuce que larry@marso.com a diffusé sur le Net :

Pour faire parfaitement cohabiter The Gimp 1.1.x et Window Maker procédez comme suit :

Dans Gimp :

Passez par les menus :

File-->Preferences-->Session-->(cliquez sur n'importe quoi)-->Save-->OK

File-->Dialog-->Brushes Puis placez la fenêtre selon vos goûts

File-->Dialog-->Tool Options placez la fenêtre selon vos goûts

File-->Dialog-->Layers & Channels placez la fenêtre selon vos goûts

File-->Quit

Relancez Gimp.

Gimp possède un petit truc. Appuyez sur la touche de tabulation et toutes les boîtes de dialogue vont apparaîtres. Appuyez sur la touche de tabulation à nouveau et seule la boîte à outils apparaîtra. Ce positionnement ne fonctionne que si vous respectez les manipulations décrites plus haut. Dans le cas contraire, les boîtes apparaîtront systématiquement les unes sur les autres.

Ceci ne règle pas le problème de placement de la boîte de dialogue d'ouverture de fichier. Pour corriger cela, c'est Window Maker qu'il faut paramétrer.

Dans Gimp :

File-->Open

Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la barre de titre de la boîte de dialogue.

Ctrl-Esc-->Attributes-->Window Attributes-->Keep on Top/Floating.

Plus puissant. Ouvrez plusieurs canevas en même temps. Quittez-en un sans changer son placement. Utilisez Window Maker pour sélectionner tous les autres canevas un par un et envoyez-les chacun sur un bureau virtuel (workspace). Retournez sur le premier bureau .

À présent, chaque fois que vous appuierez sur la touche de tabulation, vous pourrez appeler les boîtes de dialogue sur le bureau courant.


© Copyright 2000 Diamond Editions/Linux magazine France. - Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.1or any later version published by the Free Software Foundation; A copy of the license is included in the section entitled "GNU Free Documentation License".